Le Cercle des Amateurs de Lecture

45 billets

5 abonnés

Billet

blog-post-featured-image

Le Rendez-vous du Mois de Décembre

Le Cercle des Amateurs de Lecture s'est réuni ce mois, voici leur choix … Le livre du mois sélectionné par les membres du Cercle des Amateurs de Lecture est : Le jeune homme / Annie Ernaux (Gallimard)

  

De Gwenola : « Une randonnée en image et en douceur, en pleine canicule qui part du passé, la grotte de Pech Merle, vers le futur, Bure futur centre enfouissement des déchets radioactifs. J'ai adoré ce cheminement. Une belle réflexion accompagnée d'avis de scientifiques, philosophes, d'activistes, de paysans ...sur ce que nous allons laisser aux futures générations.
Très intéressant et très bien construit. »

 

                   Le droit du sol : journal d'un vertige / Etienne Davodeau. (Futuropolis, 2021)

 

Résumé : En juin 2019, l'auteur entreprend un périple de 800 km à pied entre la grotte de Pech Merle et Bure afin de comprendre ce qui sépare et relie ces deux lieux, symboles de deux moments de l'histoire. Des peintures rupestres aux déchets nucléaires, cette marche à travers la France est un voyage dans le temps et l'espace à la découverte de ce que l'espèce humaine laisse sous le sol.

 

 

De Josette « Il faut qu’à un moment ou à un autre, un livre d’Annie Ernaux soit un coup de cœur de la médiathèque ! Ces deux livres sont très représentatifs de l’écriture d’Annie Ernaux, elle décrit avec une précision « au scalpel » deux relations amoureuses qu’elle a vécues et elle ne s’épargne pas mais ce n’est jamais malsain, ni masochiste. Elle veut par le langage toucher du doigt la vie, les comportements sociaux, tout en étant proche de nous et en gardant une dignité incroyable. »

                 

  Le jeune homme / Annie Ernaux (Gallimard, 2022)

 

Résumé : Un texte inédit dans lequel l'auteure relate une aventure vécue avec un homme de trente ans son cadet. Elle explique en quoi cette expérience lui a permis de franchir une étape dans son écriture. 

                     Passion simple / Annie Ernaux, (Gallimard, 1991)

                   Prix Nobel de Littérature 2022

 Résumé : A partir du mois de septembre l'année dernière, je n'ai plus rien fait d'autre qu'attendre un homme : qu'il me téléphone ou qu'il vienne chez moi.

 

 

De Gwen « Ce roman est riche en suspense, intrigant et comblé de détails auxquels le lecteur doit s'accrocher pour ne pas perdre le fil des événements. Bien qu'il ne soit pas dans la top 5 de mes coups de cœur, c'est un livre bien écrit, simple et qui donne envie de savoir comment l'histoire se termine. 

 

                    La fille du train / Paula Hawkins (Sonatine éditions, 2015)

 

Résumé : Rachel habite dans la banlieue de Londres et prend le train pour rejoindre la capitale deux fois par jour. De la fenêtre du train, elle observe un couple qu'elle imagine aussi parfait que l'était le sien avant que son mari ne la trompe, puis la quitte. Un matin, Rachel voit un inconnu dans leur maison.

 

 

D’Andréa « La couleur des sentiments de Kathryn Stockett est l'un de ces romans que l'on a du mal à lâcher une fois qu'on l’a pris en main. L'histoire a un effet d'attraction incroyable et on veut absolument connaître la suite. L'idée du livre: une jeune fille blanche interviewe des femmes de ménage noires pour mettre en lumière les horreurs de la ségrégation raciale et les combattre. La mise en œuvre m'a également plu. Les chapitres sont racontés à tour de rôle du point de vue d'Aibileen, de Minny et de Skeeter, ce qui maintient le suspense en permanence. Le style d'écriture très vivant et adapté à chacun des personnages. En tant que lecteur/trice, on a l’impression d’être vraiment avec Aibileen, Minnie et les autres. On passe par une alternance de sentiments pendant la lecture : j'ai oscillé entre colère, tristesse et compassion, mais j'ai aussi souvent ri et j'ai beaucoup vibré ».

 

                     La couleur des sentiments / Kathryn Stockett (Chambon, 2010)

 

Résumé : Jackson, Mississippi, 1962. Dans quelques mois, Martin Luther King marchera sur Washington pour défendre les droits civiques. Mais dans le Sud, toutes les familles blanches ont encore une domestique noire. Quand deux d'entre elles, aidées par une journaliste, décident de raconter leur vie au service des Blancs, elles ne se doutent pas que la petite histoire s'apprête à rejoindre la grande.

 

 

De Jean-Pierre « Corto Maltese séjourne à Berlin à la recherche d'un ami dont il apprend la disparition... Parti à la recherche de l'explication de sa mort signalée, Corto va parcourir le Berlin de la République de Weimar, des hommes politiques aux extrêmes, spartakistes communistes, prémices du parti nazi, démocrates sincères, d'autres moins, sans oublier la société secrète de service, un melting-pot dont chaque page ajoute son mystère !Et pour clore le tout, une virée à Prague... au cimetière juif en passant par le Pont Charles... On pourrait s'attendre à un remake des "Protocoles"... Ce sera sans doute, pour la prochaine fois. Cette plongée dans l'Allemagne de Weimar est intéressante, mais il convient de prendre garde à ne pas perdre le fil !

 

                      Corto Maltese Tome 16 : Nocturnes berlinois / (auteur), Juan Diaz Canales ;       (illustrateur), Ruben Pellejero ; (antécédent bibliographique), Hugo Pratt (Casterman, 2022)

 

Résumé : 1924. Corto Maltese se rend à Berlin pour retrouver Steiner mais à son arrivée il découvre que son ami a été assassiné. Alors que la fragile République de Weimar est au bord de la guerre civile, Corto se lance dans une enquête pour retrouver le meurtrier. Des espions communistes et une société secrète d'extrême droite comptent bien l'en empêcher.

 

 

De Patrick « Dans son autobiographie, l’auteur raconte une enfance auprès de parents assez amusants et toqués pour attirer de joyeux bambocheurs alcoolisés comme eux. Mais sous le vernis mondain affleure l’enfance confisquée. Robert traversa des années atroces, livré à des parents qui veulent lui faire payer le crime qu’ils ont commis sur lui. Personnes sensibles s’abstenir… »

 

                         Féroces / Robert Goolrick (A. Carrière, 2010)

 

Résumé : Une petite ville de Virginie, dans les années 1950. Les femmes sont sophistiquées, les hommes savent faire des cocktails, tout le monde a la classe, particulièrement les Goolrick. Mais tout ce qui se passe à la maison, est absolument tu à l'extérieur, y compris, et surtout, la férocité des membres de cette famille qui compte trois enfants brillants. Premier roman.

 

Pour Annie et Florence pas de coup de cœur

Écrit par Florence THRONION

A propos

Une fois par mois, se réunit Le Cercle des Amateurs de Lecture. Venez découvrir de nouvelles lectures et partager les vôtres lors d’un moment convivial. L’occasion aussi de partager votre amour de la lecture avec d’autres personnes ! A la fin de chaque séance, les membres du Cercle sélectionnent le livre du mois, dont la critique est éditée dans la revue municipale de la ville « le Sassenage en Page » Une rencontre d'auteur est organisée dans l’année, ainsi que d’autres projets…