Le Cercle des Amateurs de Lecture

27 billets

5 abonnés

Billet

blog-post-featured-image

Le Rendez-vous du Mois de Décembre

Le Cercle des Amateurs de Lecture s'est réuni ce mois, voici leur choix … Le livre du mois sélectionné par les membres du Cercle des Amateurs de Lecture est: Betty de Tiffany McDaniel (Gallmeister, 2020) Prix du roman Fnac 2020, et Prix America 2020

  

D’Yvette : « William Boyd est un conteur imaginatif et talentueux. Son héros a un rare talent: il a l'oreille absolue.  Il a fui l'Ecosse pour échapper à la hargne de son père. Son talent d'accordeur de pianos va l'entrainer à travers l'Europe et bien au-delà dans le monde de la musique et des musiciens. La rencontre avec Lika, une jeune diva va changer le cours de son existence. Il faudra fuir encore pour échapper à la vindicte réelle ou supposée du mari de Lika. On lit sans décrocher les 490 pages de ce roman palpitant qui nous emmène ailleurs... »

 

                    L'amour est aveugle : le ravissement de Brodie Moncur / William Boyd (Seuil, 2019)

 

Résumé : En 1894, à Edimbourg, Brodie Moncur est un jeune accordeur surdoué. Il entre au service du célèbre pianiste John Kilbarron et tombe amoureux de sa maîtresse, Lika Blum, une soprano russe. Mais leur liaison est éventée par Malachi, le frère de Kilbarron. Convaincu d'être traqué, Brodie se lance dans une longue errance jusqu'aux îles Andaman, au large des côtes indiennes.

 

 


De Patrick:
« Betty, jeune indienne Cherokee est la dernière enfant d’une fratrie ; l’histoire qu’elle nous conte est celle de sa famille. De la poésie de la tradition indienne aux drames et aux secrets familiaux, Mc Daniel nous entraîne dans un univers emprunt de poésie, de tendresse enfantine et de scintillement littéraire. Un très grand roman à ne pas rater… »

          

                 
                     Betty / Tiffany McDaniel (Gallmeister, 2020)
                    Prix du roman Fnac 2020, prix America 2020

 


Résumé
: Betty Carpenter est la fille d'une mère blanche et d'un père cherokee. Après des années d'errance, sa famille s'installe dans l'Ohio. Avec ses frères et sœurs, la petite fille grandit bercée par les histoires de son père. Quand de terribles secrets de famille refont surface, Betty affronte l'adversité grâce à l'écriture.

 

 

D’Annie : « J’ai aimé ce livre car il mêle un travail journalistique à une approche de romancier. Les faits glaçants : la Corée du Nord a régulièrement fait enlever des ressortissants japonais de de Corée du Sud à des fins d’espionnage & de terrorisme.

Le journaliste nous renseigne sur la vie et la personnalité de quelques-unes de ces victimes et sur les conditions de leurs enlèvements. Le romancier nous fait partager la stupeur, l’incrédulité de ces malheureux. On frémit aux épreuves qu’ils traversent, on espère avec eux et l'on apprend le cœur serré ce que le destin leur a réservé. »

 

                    Eclipses japonaises / Eric Faye (Seuil, 2016)

 

Résumé : En 1966, en Corée, un GI américain est porté disparu lors d'une patrouille dans la zone démilitarisée. A la fin des années 1970, au Japon, hommes et femmes de tous âges et de tous milieux se volatilisent : affaires classées, disparus oubliés. Mais ces personnes réapparaissent vingt-cinq ans plus tard, en Corée du Nord, dont le GI, qui joue le rôle d'un Américain honni dans un film de propagande.

 

 

De Gwenola « Un polar qui se déroule à Tchernobyl grâce auquel on découvre l'Ukraine d'hier et d'aujourd'hui avec en toile de fond l'explosion de la centrale et ces conséquences. Une intrigue maîtrisée et haletante, la profondeur des personnages et une belle écriture. Une découverte... à découvrir ! ».

 

                    De bonnes raisons de mourir / Morgan Audic. (Albin Michel, 2019)

 

Résumé : Un cadavre mutilé est découvert à Pripiat, ville près de Tchernobyl. Le commandant Melnyk, policier ukrainien animé par le sens du devoir, est chargé d'enquêter tandis qu'Alexandre Rybalko, policier russe a été engagé par le père de la victime pour retrouver l'assassin et le tuer. Leurs investigations se croisent et les conduisent sur la trace d'un double homicide commis la nuit du 26 avril 1986.

 

 

De Josette : « D'abord j'apprécie cet écrivain original. Ensuite ce livre (qui se "mâche" doucement) est une sorte de journal intime plein de lucidité et d'autodérision. Il y parle d'un stage sur la méditation, ce qui l'amène à parler de lui, de sa vie et de ses désordres mentaux; Le stage est brusquement interrompu par l'attentat de Charlie Hebdo. Bref un livre dont je me souviendrai longtemps ! »

 

                    Yoga / Emmanuel Carrère (POL, 2020)

 

Résumé : Un auteur commence à écrire un livre faisant l'apologie du yoga. Mais son désir de sérénité est mis à mal par les mensonges et les trahisons ainsi que par la misère du monde. Divorcé et hanté par le souvenir d'une maîtresse sensuelle, il tente de devenir quelqu'un de meilleur.

 

 

De Célina : « J'ai trouvé le roman foisonnant. Les rebondissements qui mettent cette amitié à l'épreuve m'ont fait vibrer à chaque page. Aussi dense soit-elle, Elena Ferrante accorde une place de choix au quartier. Il y a pléthore de personnages qui gravitent autour d'Elena et Lila. Dans ce décor napolitain des années 50, on découvre leurs histoires de famille, les querelles sans importance et les règlements de compte. Ce premier tome laisse présager une fresque romanesque époustouflante. »

 

                    L’amie prodigieuse / Helena Ferrante (Gallimard, 2014)

 

Résumé : A la fin des années 1950, Elena et Lila vivent dans un quartier défavorisé de Naples. Malgré des études brillantes, Lila abandonne l'école pour travailler avec son père dans sa cordonnerie. En revanche, Elena, soutenue par son institutrice, étudie dans les meilleures écoles. Durant cette période, les deux amies suivent des chemins parallèles, qui tantôt se croisent tantôt s'écartent.

 

 

De Jean-Pierre : « Quelle écriture exquise ces trois premiers livres de la série « Le poids du secret »! Le récit tourne autour de trois personnages, leur rencontre, leur vie qui devient commune. Chaque ouvrage relate la situation vécue par eux tous, mais contée chacun leur tour. Il y a bien sûr un secret qui se dévoile peu à peu...Puisque nous sommes au Japon, on peut les qualifier de trois petites perles ! »

 

                   Le poids des secrets / Aki Shimazaki (Actes Sud, 2007)

 

Le poids du secret : 1)Tsubaki – 2) Hamaguri – 3) Tsubame – 4) Wasurenagusa - 5 Hotaru

Résumé du 1) : Avant de mourir, Yukiko, une vieille femme japonaise, écrit une lettre à sa fille Namiko pour lui expliquer son silence obstiné pendant une dizaine d'années à propos de la bombe atomique tombée jadis sur Nagasaki. Namiko apprendra que ce n'est pas la bombe qui a tué son grand-père mais sa propre mère.

 

 

D’Andrea : « C’est la Mort qui nous raconte cette histoire. Sensible et attentionnée, elle collectionne et emporte les âmes mourantes et elle en est si accablée qu'aucun être humain pourrait le supporter. Mais Liesel et son histoire la touchent. Trois fois, la Mort croise le chemin de cette fille, et trois fois elle s’arrête. Avec pour toile de fond la guerre, Liesel grandit et entre en contact avec le bien et le mal, l'amour et le chagrin, la trahison, la violence et l'impuissance, et finalement avec les livres. Les livres et plutôt les mots vont jouer un rôle de premier plan dans l’enfance de Liesel et la sauver des blessures profondes dues aux terribles événements de sa jeune vie. C’est un livre sur la délicatesse des sentiments, sur la peur de la Mort avant la prochaine âme volée, sur l'absurdité des guerres et de la destruction - mais surtout un livre sur la vie."

 

                    La voleuse de livres / Marcus Zusak (Editions Oh !, 2007)

                    (Au catalogue de la médiathèque en 2021)

Résumé : Leur heure venue, bien peu sont ceux qui peuvent échapper à la Mort. Et, parmi eux, plus rares encore, ceux qui réussissent à éveiller Sa curiosité. Liesel Meminger y est parvenu.

Trois fois cette fillette a croisé la Mort et trois fois la Mort s'est arrêtée. Est-ce son destin d'orpheline dans l'Allemagne nazie qui lui a valu cet intérêt inhabituel ? Ou bien sa force extraordinaire face aux événements ? A moins que ce ne soit son secret...

Celui qui l'a aidée à survivre. Celui qui a même inspiré à la Mort ce si joli surnom : Meryem

 

De Florence : « Difficile d’interrompre la lecture de cette enquête passionnante, entre Copenhague et Paris, on est tenu en haleine du début à la fin »

 

                    Fleur de cadavre / Anne Mette Hancock (Albin Michel, 2018)

                   Prix révélation du polar Danois 2017

 

Résumé : La journaliste Héloïse Kaldan vit un cauchemar : son informateur et amant a été pris en flagrant délit de mensonge et elle-même craint d'être licenciée. Elle reçoit de mystérieuses lettres d'Anna Kiel, une criminelle recherchée pour le meurtre d'un avocat, qui prétend avoir un lien avec elle. Héloïse et l'inspecteur Schäfer enquêtent chacun de leur côté quand un nouveau crime se produit. ­

Écrit par Florence THRONION

A propos

Une fois par mois, se réunit Le Cercle des Amateurs de Lecture. Venez découvrir de nouvelles lectures et partager les vôtres lors d’un moment convivial. L’occasion aussi de partager votre amour de la lecture avec d’autres personnes ! A la fin de chaque séance, les membres du Cercle sélectionnent le livre du mois, dont la critique est éditée dans la revue municipale de la ville « le Sassenage en Page » Une rencontre d'auteur est organisée dans l’année, ainsi que d’autres projets…